Accueil > Livres & Romans > Histoire de l’Allemagne, des origines à nos jours

Histoire de l’Allemagne, des origines à nos jours

Histoire_de_l_Allemagne_des_origines_a_nos_jours

« Histoire de l’Allemagne, des origines à nos jours » : le titre donne tout de suite le ton ; ce livre est une oeuvre ambitieuse, dont laquelle l’historien française d’origine allemande Joseph Rovan propose de retracer l’histoire de la nation allemande depuis ses origines jusqu’à aujourd’hui, ou plus précisément jusqu’en 1999, date de la publication de ce livre, moins de dix ans après la réunification allemande.

Ce livre est passionnant pour quelqu’un comme moi dont le coeur est à moitié allemand et de surcroit passionné par l’Histoire. Le premier atout de ce livre, c’est que contrairement à bien d’autres livres sur l’Histoire allemande, il ne consacre pas un tiers de ses pages à Bismarck, un autre tiers à Hitler et au Troisième Reich, et le troisième tiers au Mur de Berlin et à la séparation entre la RFA et la RDA. L’ampleur de ce livre est bien plus grande, plus ambitieuse. Pour donner une idée, je peux me contenter de dire que Bismarck n’est évoqué qu’à partir du seizième chapitre, après plus de 500 pages sur les 950 que comptent le livre.

Avant cela, nous avons le droit au récit – passionnant – de la constitution de la nation allemande, à la destinée des premiers empereurs, à la Réforme de Luther et à la guerre de religions qui a ensuite dévasté l’Allemagne et réduit sa population de moitié, au règne de Frédéric le Grand, aux conséquences de la Révolution Française sur l’Allemagne. Ensuite, seulement, après tous ces épisodes aussi importants et constitutifs de la nation allemande que les suivants, nous suivons l’avènement du nouvel Empire allemand inspiré par Bismarck, la Première Guerre Mondiale, la République de Weimar, l’arrivée au pouvoir d’Adolf Hitler, la tragédie du Troisième Reich et de la Seconde Guerre Mondiale, le « partage » de l’Allemagne vaincue entre les anciens Alliés occidentaux et soviétiques, et enfin la chute du Mur de Berlin et la réunification.

Tout n’est pas parfait dans ce livre, mais la perfection est certainement impossible pour une oeuvre de cette ambition et de cette ampleur. Dans la dernière partie du livre, sur la seconde partie du XXème siècle, l’auteur amène son propos vers un moralisme catholique et un anti-communisme (voire un anti-gauchisme) quasiment primaire qui m’ont gênés. Cela n’enlève cependant rien à l’intérêt immense de ce livre, que je recommande à tous ceux qui s’intéressent à l’Histoire en général, et en particulier à celle de l’Allemagne.

Catégories :Livres & Romans Étiquettes : , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :