Batman R.I.P. est un album qui regroupe l’arc du même nom, en compilant un prologue publié dans le numéro 0 de DC Universe et les numéros 676 à 683 de la série régulière Batman. Il s’inscrit dans la continuité directe de l’album The Black Glove dont j’avais parlé ici cet été.

Alors que Bruce Wayne continue à filer le parfait amour avec le mannequin Jezebel Jet, The Black Glove continue à s’agiter en coulisses. A la tête de laquelle de cette mystérieuse organisation se trouve un individu tout aussi mystérieux. Son objectif est simple : détruire Batman, pour d’obscures raisons. Au milieu de tout cela, on retrouve le Joker, dont je n’ai pas vraiment compris le rôle dans l’histoire. Mais après tout, ce n’est pas la seule chose que je n’ai pas comprise dans cette sombre histoire …

Je crois que j’ai vraiment un problème avec cet arc Black Glove / R.I.P. : je n’arrive vraiment pas à m’emballer pour cette étrange machination, dont les tenants et les aboutissants m’échappent totalement. Dans cet album, on enchaîne les flash-backs (notamment les rencontres entre Bruce Wayne et les trois premiers Robin) et des séquences dans une sorte de monde parallèle où les parents de Bruce Wayne ne seraient pas morts lorqu’il était enfant et où il ne serait pas devenu Batman. J’ai vite été perdu et j’ai continué à lire sans forcément faire d’effort pour comprendre ce qui se passait. Et finalement, je n’ai même pas compris la fin de l’album. Que devient Batman, à la fin ? Je suis incapable de l’expliquer.

Il est donc temps pour moi que cet arc s’achève et que les compteurs soient remis à zéro avec la mort tant annoncée de Batman dans l’événement Final Crisis, le gros cross-over de la mort qui tue et qui sera ma prochaine lecture « batmanesque« . En attendant, je vais ranger Batman R.I.P. dans ma bibliothèque, où il risque de rester immobile pendant de longues années.

Publicités

5 commentaires sur « Batman R.I.P. »

  1. Bon, je suis rassuré.
    Parce que, j’ai cru que ça venait de moi. Il faut dire que je l’ai lu dans la FNAC, en étant un peu fatigué, et je n’ai absolument rien compris. De l’intrigue j’entend, ou alors vraiment grossièrement.
    Arrivé au flash back, j’ai finis par me contenter de regarder les images, assez jolies finalement, et je suis arrivé à la fin sans vraiment m’en rendre compte.
    Visiblement, c’est pas la peine que je me donne la peine de renter une lecture.

    J'aime

  2. salut! pourrais tu me dire si ce comics est sortie en version française? merci. et vive les pd blogeurs! c’est vrai la vie est tellement plus belle avec les couleurs de l’arc-en-ciel! lol

    J'aime

  3. J’ai acheté Batman RIP aux US et je viens de le finir, putain je suis rassuré, je suis pourtant loin d’être nul en anglais, mais je n’ai pas pigé 60% du truc et encore moins pourquoi d’un coup on retrouve Batman dans une machine, avec un mec qui exploite ses émotions pour le cloner et faire une armée de soldats …

    Au final Jezebel on sait pas si elle est méchante ou pas, vu qu’en plus, toute l’histoire du Black Glove à l’air imaginaire, enfin au moins celle qui arrive dans l’album.

    Bref je suis un peu paumé sur ce volume …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s