Accueil > Livres & Romans > Le bizarre incident du chien pendant la nuit

Le bizarre incident du chien pendant la nuit

Le bizarre incident du chien pendant la nuit

Un ami m’avait conseillé Le bizarre incident du chien pendant la nuit il y a quelques mois, je l’ai acheté la semaine dernière et je l’ai dévoré en quelques jours. Publié en 2003, il s’agissait du premier roman pour adultes du romancier britannique Mark Haddon, également auteur de plusieurs livres pour enfants.

Qui a tué Wellington, le grand caniche noir de Mme Shears, la voisine ?

Christopher Boone, « quinze ans, trois mois et deux jours », décide de mener l’enquête. Christopher aime les listes, les plans, la vérité. Il comprend les mathématiques et la théorie de la relativité. Mais Christopher ne s’est jamais aventuré plus loin que le bout de la rue. Il ne supporte pas qu’on le touche, et trouve les autres êtres humains … déconcertants.

Quand son père lui demande d’arrêter ses investigations, Christopher refuse d’obéir. Au risque de bouleverser le délicat équilibre de l’univers qu’il s’est construit …

Le roman est écrit à la première personne : le narrateur est Christopher lui-même, un jeune autiste atteint du syndrome d’Asperger. Cela donne au livre un ton particulier, avec une naïveté touchante. Les réflexions et les réactions de Christopher sont parfois déconcertantes mais toujours logiques, et j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre ses mésaventures tout au long du roman. Je ne voudrais pas tout raconter et gâcher le plaisir des futurs lecteurs, je me contenterai de dire qu’il fait preuve de beaucoup de détermination et de courage du début à la fin.

Le roman est très divertissant, souvent drôle, et se lit très vite. Entre deux chapitres qui font avancer le récit lui-même, Christopher nous fait découvrir ses réflexions sur différents sujets, sa façon d’aborder les relations humaines, parfois à travers des schémas et des dessins sympathiques. J’ai lu que Mark Haddon, l’auteur, a eu l’occasion de travailler auprès d’enfants autistes ; je suppose donc qu’une grande partie de ce qu’il nous dit dans ce roman est proche de la réalité et c’est un véritable enrichissement de découvrir le mode de pensée de Christopher et ses relations avec son entourage, en particulier avec son père.

C’est vraiment l’un de mes coups de coeur de l’année, un petit bijou d’humour et de sensibilité : tout ce que j’aime !

J’ai retenu ce passage :

Je trouve que les nombres premiers sont comme la vie. Ils sont tout à fait logiques, mais il est impossible d’en trouver les règles, même si on en consacre tout son temps à y réfléchir.

J’ai également été secoué par le dernier paragraphe, que je ne citerai pas ici pour ne pas raconter la fin mais qui est très touchant, avec des mots pourtant simples, tout à fait dans le ton du reste du roman.

Le bizarre incident du chien pendant la nuit, Mark Haddon

Pocket, ISBN 978-2-266-14871-9

Note : ★★/☆☆☆☆☆

  1. 8 août 2010 à 01:09

    Je l’ai ajouté à ma (déjà trop) longue liste de livres à lire :)

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :