Accueil > Cinéma, TV & DVD > Toy Story 3

Toy Story 3

Toy Story 3

Toy Story et Toy Story 2 font partie de mes films préférés de Choubidou et je dois dire qu’il m’a facilement converti : lorsque j’ai vu pour la première fois ces deux films, j’ai très vite été emballé par les aventures du cow-boy Woody et du ranger de l’espace Buzz l’Eclair. Nous attendions donc avec impatience la sortie du troisième (et normalement, dernier) volet de leurs aventures. Il y avait eu un laps de temps de cinq ans entre le premier film , sorti en 1995, et le second, en 2000. Cette fois, il a fallu attendre dix ans. Heureusement qu’il s’agit du dernier épisode, car nous serions partis pour vingt ans d’attente !

Toy Story 3 commence alors qu’Andy, le garçon auquel appartiennent Woody, Buzz et leurs amis, s’apprête à partir à l’université. Le jeune garçon qui passait des heures avec ses jouets a désormais grandi et délaisse ses anciens camarades de jeu. Certains des protagonistes des deux premiers films, comme la bergère, l’écran magique ou le pingouin Siffly, ont déjà disparu, emportés dans des vide-greniers ou tout simplement cassés. La mère d’Andy lui demande de trier ses affaires pour mettre de côté ce qu’il veut emporter avec lui à l’université, ce qu’il veut monter au grenier, et ce qu’il veut définitivement jeter. Les jouets survivants craignent d’être conduits au grenier ou pire, d’être jetés à la poubelle. Par un malheureux concours de circonstance, tous les jouets, à l’exception de Woody, se retrouvent par erreur jetés à la poubelle. Croyant qu’ils ont été abandonnés par Andy, ils décident de quitter la maison pour Sunnyside, une crèche où ils espèrent retrouver des enfants qui joueront à nouveau avec eux.

L’intrigue elle-même n’est ni originale, ni passionnante. Je dois reconnaître que je me suis ennuyé pendant une partie du film, celle qui se passe à la crèche. Heureusement, le début (où l’on revoit des images de l’enfance d’Andy) est réussi, et la fin est vraiment très émouvante. Je n’ai pas pu retenir mes larmes pendant les dernières minutes. Toy Story 2 avait commencé à évoquer le sujet, Toy Story 3 reprend le flambeau superbement en nous parlant des enfants qui grandissent, des jouets qui craignent d’être abandonnés, des familles que l’on choisit, des amitiés qui sont plus fortes que tout, et évidemment du temps qui passe. C’est fait avec tellement de justesse qu’on en oublie les quelques moments d’ennui au milieu du milieu et qu’on a envie de ne retenir que le final, magnifique.

Toy Story 3 conclut superbement une trilogie qui aura marqué l’histoire des films d’animation. En 1995, Toy Story était le premier grand succès de Pixar qui a désormais laissé son empreinte avec d’autres chefs d’oeuvre comme Wall-E. Quinze ans après, Woody et Buzz sont toujours là et nous émerveillent à nouveau.

Je conclus avec deux remarques :

  • le court-métrage qui précède le film est lui aussi magnifique ; c’est peut-être le meilleur de ceux que Pixar nous propose traditionnellement
  • la 3D, à nouveau, n’apporte rien, à part gêner la vision avec des lunettes lourdes et inconfortables …

  1. 9 août 2010 à 20:32

    Cela vient sans doute du rapport que l’on a chacun à l’enfance passée (perdue ?), aux jouets, aux objets mais moi aussi j’ai été très ému, presque attristé à la fin.

    Un beau film pendant lequel j’ai finalement à peine osé rire.

    • 9 août 2010 à 21:03

      Oui, mon émotion à la fin vient certainement de mon rapport avec mon enfance. Un peu comme toi, je crois que j’ai finalement été plus ému qu’amusé par ce film.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :