Accueil > Livres & Romans > Un ange est passé

Un ange est passé

Un ange est passé

Depuis quelques années, j’ai pris l’habitude tous les deux ou trois mois de faire un tour à la librairie Les mots à la bouche pour faire le plein de bouquins sans tomber sur les best-sellers – qui m’intéressent rarement – mis en avant à la FNAC. C’est lors de ma dernière visite dans cette boutique en plein coeur du Marais que j’ai découvert et acheté Un ange est passé, de l’auteur irlandais Frank Ronan.

Le résumé sur la quatrième de couverture avait tout pour me plaire :

Dans un collège irlandais, deux jeunes gens, John G. Moore et Godfrey Temple, font connaissance. Entre le fils du propriétaire terrien et l’aristocrate désargenté va rapidement se nouer une amitié trouble, alimentée par le désir fasciné de Moore pour un Godfrey Temple aux faux airs rimbaldiens.

Au-delà du sentiment amical, mais aussi pris dans la vie quotidienne, dans les règles de sa société rigide, Moore cherchera avant tout à conserver la présence de son ami, jusqu’à monnayer cette relation.

Je n’ai pas été déçu : Franck Ronan nous offre une histoire magnifique sur l’amitié. John G. Moore et Godfrey Temple n’ont rien en commun, à part le fait d’être rejetés par leurs camarades de classe. L’un est fils de fermier, très terre à terre ; l’autre est un aristocrate sans le sou, bohème et épicurien. Ce sont deux garçons que tout devrait séparer mais qui se lient d’amitié envers et contre tout. Ils traversent ensuite les années et restent proches, malgré les aléas de la vie. Ils se croisent, s’éloignent, mais finissent toujours par se retrouver.

J’ai toujours eu un faible pour ces histoires d’amitié qui durent toute une vie. Celle-ci m’a particulièrement touché, parce qu’on sent qu’à tout moment ces deux destins pourraient s’éloigner irrémédiablement, et définitivement. John et Smallgods (le surnom de Godfrey) sont si différents qu’un rien pourrait les séparer. J’ai été marqué par un dialogue qu’ils répètent deux fois et qui résume tout ce que j’aime dans ce roman :

– A ton avis, je suis fou ? ai-je dit.

– Je n’en sais rien. Tu es très différent des autres. Mais il n’y a pas de mal à cela. Moi je ne t’aimerais pas si tu étais comme eux.

Un ange est passé, Frank Ronan

Le Serpent à Plumes, ISBN 2-84261-330-9

Note : ★★★★/☆☆☆☆☆

Catégories :Livres & Romans Étiquettes : , , ,
  1. Matoo
    26 juin 2010 à 23:20

    Bon mais sinon dis moi est-ce qu’ils baisent ou pas au final ?? ;))

  2. 29 juin 2010 à 23:05

    J’aime cette librairie, même si je n’y passe pas très souvent. Les vendeurs conseillent bien ! C’est là que j’y ai découvert Sedaris (et j’ai fait récemment une razzia sur Priceminister pour en acheter plein à pas cher). J’ai aussi pris quelques McCauley, après avoir lu la page du panthéon des livres de Matoo ;)

    • 3 juillet 2010 à 19:22

      J’aime beaucoup cette librairie moi aussi, ça me permet de varier un peu mes lectures et de découvrir des auteurs et des romans qui me touchent.

  3. 29 juin 2010 à 23:40

    Ahhh McCauley je trouve qu’il est excellent, mais je sais qu’il peut en rebuter certain, car c’est assez lent comme narration. Mais je croise les doigts pour que tu kiffes ! :)

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :