Accueil > Cinéma, TV & DVD > Beautiful People

Beautiful People

Beautiful People S1

C’est en regardant les bande-annonces présentées au début du DVD de Un Noël très très gay que j’ai vu pour la première fois des extraits de Beautiful People. J’ai d’abord cru qu’il s’agissait d’un film, j’ai trouvé la bande-annonce plutôt drôle et je me suis renseigné. J’ai alors découvert qu’il s’agit d’une série TV britannique écrite par Jonathan Harvey (que je connaissais surtout pour son superbe film Beautiful Thing) et adaptée de l’autobiographie du même nom de Simon Doonan (dont j’ignorais l’existence jusque là, il semble que ce soit un célèbre – et talentueux – directeur créatif de Barneys à New-York).

Dans la première saison, chaque épisode commence à New-York en 2008. Dans une courte introduction, Simon, adulte et gay assumé, discute avec son petit ami Sacha en décorant la vitrine du magasin Barneys et commence à évoquer un souvenir de son adolescence. L’épisode se poursuit alors par un flash-back, en 1997 : Simon, alors âgé 13 ans, vit alors à Reading, au Royaume-Uni, entouré de ses proches : ses parents Debbie et Andy, sa soeur aînée Ashlene, sa « tante » Hayley (en fait la meilleure amie aveugle de sa mère), et son meilleur ami Kyle (surnommé Kylie en hommage à son idole Kylie Minogue). Simon et Kylie partagent une passion pour la musique, le théâtre et la mode. Ils m’ont tout de suite fait penser à Justin, le neveu de Betty dans Ugly Betty. Malgré ses extravagances et ses goûts décalés, Simon est soutenu par ses parents, mais la situation est moins facile à l’école, où il est persécuté par ses camarades.

Dans la deuxième saison, le schéma est globalement le même : en 2009, Simon est de retour à Reading où il rend visite à sa mère et en profite pour se remémorer l’année de ses 14 ans, en 1998. Cette seconde saison est, comme la première, composée de six épisodes d’une petite trentaine de minutes. Chaque épisode est construit autour d’une anecdote (comment Simon a eu son premier vase, comment il s’est cassé le nez, etc.) mais c’est un prétexte pour aborder, avec beaucoup d’humour, des sujets plus profonds comme la mort, l’amitié, ou l’homophobie. L’homosexualité est évidemment un sujet sous-jacent tout au long de la série et il est abordé directement avec beaucoup de talent à la fin de la deuxième saison.

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans cette série, c’est le ton léger, la fantaisie des personnages et de certaines scènes imaginées (je retiens notamment le combat à la Alexis & Kristle de Dynasty entre la mère de Simon et la directrice de l’école), mais aussi l’évocation de l’Angleterre de la fin des années 90 (avec notamment l’arrivée au pouvoir de Tony Blair). Sans oublier la bande-originale, composée de tubes des années 90 et de quelques créations plus récentes des Pet Shop Boys. Dans la deuxième saison, chaque épisode comprend également au moins une scène où certains personnages (généralement Simon et Kylie) chantent et dansent comme dans une comédie musicale.

Deux saisons ont été diffusées par la BBC en 2008 et 2009. Aucune information n’a été communiquée à ce jour sur la production et la diffusion d’une troisième saison, mais je dois dire que la fin de la deuxième saison m’a semblé être une excellente fin de série. Je serais ravi sur une troisième devait finalement être mise sur les rails, mais je dois dire que les deux saisons déjà diffusées forment déjà un ensemble très réussi qui se suffit à lui-même. A la fin du dernier épisode, je me suis dit que la boucle était bouclée et que nous pouvions désormais laisser Simon grandir tranquillement.

Beautiful People S2

Catégories :Cinéma, TV & DVD Étiquettes : , , , , ,
  1. 29 juillet 2010 à 19:20

    qu’est ce qu’on a pu rire !!!! la 2è saison est époustouflante (notamment l’épisode avec le professeur gay et le repas familial).

    • 31 juillet 2010 à 14:43

      @Guillome : L’ensemble de la série est très drôle, je crois avoir ri de bon coeur à chaque épisode. Je ne me souviens plus précisément du professeur gay et du repas familial, par contre.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :