Un Noël très très gay
Un Noël très très gay

Autant le dire tout de suite, je ne vais pas parler ici de « grand » cinéma. Un Noël très très gay (Make the Yuletide Gay en VO) est un divertissement comme l’éditeur Optimale nous en propose régulièrement en DVD : une comédie sentimentale gay, avec des acteurs mignons et un scénario gentillet :

Olaf Gunnunderson est un étudiant gay et assumé. Avant de rejoindre sa famille pour les vacances de Noël, il dit au revoir à son petit ami Nathan. Ce que Nathan ignore, c’est qu’Olaf n’a jamais fait son coming-out et que ses parents lassés de le voir seul ont invité son ancienne petite amie du lycée Abby pour les fêtes. Olaf parvient à gérer tant bien que mal la situation jusqu’à l’arrivée impromptue de Nathan chez les Gunnunderson.

L’intrigue est loin d’être originale, j’ai l’impression d’avoir déjà vu vingt fois le coup du  garçon qui débarque chez les parents de son petit ami qui est encore dans le placard et qui doit fait semblant d’être hétéro. Il y a pas mal de clichés dans ce film, mais j’ai tout de même trouvé ça sympathique : on peut dire que moi la mayonnaise a pris !

Un mot sur les comédiens : Keith Jordan (Olaf) et Adamo Ruggieri (Nathan) sont charmants et très mignons et forment un petit couple convaincant. Kelly Keaton et Derek Long incarnent les parents d’Olaf : dans leurs styles très différents, je les ai adorés ! On retrouve aussi Alison Arngrim (ex-Nellie Oleson dans La Petite Maison dans la Prairie) dans le rôle de la voisine antipathique de la famille Gunnunderson.

Comme je le disais, le film ne brille pas par son originalité mais j’ai été quand même été séduit : par l’histoire, par les personnages, par l’humour de certaines répliques (j’ai bien aimé l’échange sur top/bottom avec le lit superposé entre Nathan et la mère d’Olaf). Au final, cela donne un bon moment de détente !


Vous voulez m’aider ?

Publicités

5 commentaires sur « Un Noël très très gay (Make the Yuletide Gay) »

  1. J’ai ADORE! marre des films gays qui commencent et se terminent mal! Bordel, nous ne sommes pas tous des futurs assassinés, drogués, ou prostitués! J’ai énormément de respect pour ces gens là, mais j’ai aussi envie de voir des histoires d’amour qui marchent car ça existe!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s