Accueil > Cinéma, TV & DVD > J’ai tué ma mère

J’ai tué ma mère

J'ai tué ma mère

J'ai tué ma mère

J’ai tué ma mère est le premier long-métrage de Xavier Dolan, un jeune réalisateur québecois. Le film est sorti en salles en juillet l’année dernière, Xavier Nolan avait alors vingt ans et il en avait dix-sept quand il en a écrit le scénario :

Hubert Minel n’aime pas sa mère. Du haut de ses 17 ans, il la jauge avec mépris, ne voit que ses pulls ringards, sa décoration kitsch et les miettes de pain qui se logent à la commissure de ses lèvres quand elle mange bruyamment. Au-delà de ces irritantes surfaces, il y a aussi la manipulation et la culpabilisation, mécanismes chers à sa génitrice. Confus par cette relation amour-haine qui l’obsède de plus en plus, Hubert vague dans les arcanes d’une adolescence à la fois marginale et typique – découvertes artistiques, expériences illicites, ouverture à l’amitié, sexe et ostracisme  rongé par la hargne qu’il éprouve à l’égard d’une femme qu’il aimait pourtant jadis.

Xavier Dolan interprète le rôle – semi-autobiographique, de son propre aveu – d’Hubert et dans celui de la mère on retrouve Anne Dorval, surtout connue jusque là pour son interprétation de Criquette et Ashley Rockwell dans la série parodique Le Coeur a ses raisons. Méconnaissable dans un rôle très différent, elle démontre tout son talent de comédienne : elle m’a littéralement impressionné dans ce film. Quant à Xavier Dolan, je l’ai trouvé très juste dans son interprétation d’adolescent en prise avec des sentiments contradictoires.

Le film lui-même m’a bien plu. La mise en scène est parfois maladroite avec quelques ralentis et effets de style superflus, mais l’ensemble est plaisant à voir. Tour à tour drôle et émouvant, il est à l’image d’Hubert, capable de passer du rire à la colère en quelques secondes. J’avais raté le film au cinéma cet été mais je suis content d’avoir eu l’occasion de le voir en DVD !

  1. 29 juillet 2010 à 19:28

    Anne Dorval m’a bluffé et ce n’est qu’à la moitié du film que je me suis aperçu que sa tête me disait quelque chose….mais oui Crikette Rockwell dans la série « L’amour a ses raisons » !

    • 31 juillet 2010 à 14:40

      @Guillome : En effet, Anne Dorval est méconnaissable par rapport à son rôle de Criquette Rockwell, je ne sais d’ailleurs pas si je l’aurais reconnue si je n’avais pas su avant qu’il s’agissait de la même actrice.

  1. 3 octobre 2010 à 17:11

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :