Surveillant
Surveillant

David von Grafenberg signe avec « Surveillant » un roman de grande qualité. Surveillant dans un collège, l’auteur nous fait partager son expérience.

Le récit suit l’année scolaire, chaque chapitre permettant à l’auteur de nous parler d’un élève en particulier et parfois de disserter sur un sujet de fond : la violence, la solitude, la mort, la drogue, les relations parents-enfants, les jeux vidéos, la sexualité, l’homophobie, etc.

On n’échappe pas à quelques stéréotypes, à tel point que j’ai parfois eu du mal à savoir où se situait la frontière entre la fiction et l’autobiographie, mais l’essentiel n’est pas là. L’auteur nous livre avant tout un regard original sur une génération, réaliste sur l’évolution des mœurs mais loin des livres souvent déprimants que j’ai déjà lus sur l’enseignement et l’école.

C’est aussi un livre qui déborde de tendresse pour ces enfants-adolescents et c’est ce que j’en retiens. J’ai été réellement ému par certains récits et quelques phrases fortes résonnent encore, longtemps après les avoir lues. Cela m’a presque donné envie de réaliser mon vieux rêve d’enseigner.

Surveillant, David von Grafenberg

Editions Anne Carrière, ISBN 978-2-8433-7491-3

Note : ★★★★/☆☆☆☆☆

Publicités

3 commentaires sur « Surveillant »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s