Queer As Folk (UK)
Queer As Folk (UK)

J’avais vingt ans que la chaîne britannique Channel 4 a diffusé cette série que certains qualifient de révolutionnaire, et d’autres de série culte, parce qu’elle fut la première à mettre en scène uniquement des personnages principaux homosexuels. Je l’ai découverte quelques mois plus tard à l’occasion d’une « nuit gay » sur Canal Plus et j’avais été marqué par l’histoire, les personnages, et le ton inédit de cette série. Pour la première fois, alors que je débarquais tout juste à Paris, je découvrais sur petit écran des personnages qui assumaient leur homosexualité et vivaient, riaient, dansaient et baisaient au sein d’une communauté dont je me sentais à la fois proche et différent.

Les hasards de la vie, de mauvais souvenirs associés à cette série, m’en ont éloigné pendant quelque temps, mais j’ai finalement craqué récemment : j’ai redécouvert cette série avec beaucoup de plaisir. J’ai ri et j’ai été ému comme la première fois. J’ai retrouvé certaines scènes mythiques : le coming-out de Stuart à ses parents, l’affrontement verbal entre Nathan et son professeur, le final avec les adieux de Stuart et Vince à Nathan.

Stuart est toujours aussi prétentieux, je ne comprends toujours pas comment il peut être considéré comme un « dieu ». Vince est toujours aussi irritant. Hazel est toujours aussi drôle, déjantée et touchante. Alexander aussi, dans un autre style. Et Nathan (Charlie Hunnam) est toujours un petit merdeux, mais un merdeux terriblement craquant …

Publicités

6 commentaires sur « Queer As Folk (UK) »

  1. J’ai découvert cette série par sa deuxième saison lors d’une autre nuit gay de canal. Je me rappelle qu’à l’époque je prétextais quelques jours avant un film à voir pour prendre le décodeur dans ma chambre.

    La relation Vince/ Stuart est un schéma relationnel très important pour moi parce que c’est celui que je vivais à l’époque et reproduit encore aujourd’hui dans mes histoires.

    Je reste très attaché à cette phrase que Stuart dit à Hazel au sujet de Vince lors du mariage « pour avoir envie de lui il ne faudrait pas l’aimer ». Et j’ai tellement l’impression que cette phrase a été écrite pour moi.

    Ce qui m’a déçu dans la version US est l’importance de Justin pour Brian, alors que Nathan est finalement « dégagé » gentiment. Etant fan de cet amour particulier et finalement impossible à consommer entre Stuart et Vince, j’étais déçu qu’il soit tellement en filigrane dans la version US.

    Mais étonnement comme toi je trouve Stuart tellement prétentieux, Vince tellement con parfois et Nathan inblairable. Hazel je la trouve Trop mais pas dans le bon sens (là je préfère clairement Debbie). Et alexander, même si finalement très cliché, j’apprécie.

    J'aime

  2. Je suis resté aussi très attaché à cette série, que j’ai aussi connue à 20 balais. Mais je l’aime beaucoup et surtout ses personnages, même si on ne peut pas tous les aimer, ont l’avantage de dresser un portrait de famille assez saisissant de la gaytitude de l’époque. ;)

    J'aime

  3. Idem ;) J’ai connu cette série à 20 ans… Et j’y suis encore très attaché. C’est aussi pour ça que j’ai si peu apprécié la copié édulcorée version US.

    J'aime

  4. Oui, j’ai connu cette serie tres jeune aussi, je me souviens avoir demande a la voisine de les enregistrer pour moi (j’avais pas Canal+). Par contre, j’ai vu la saison 2 bien plus tard et je l’avais trouvee tres decevante comparee a la premiere. Mais la premiere etait tout simplement geniale!

    J'aime

  5. C’est drôle de voir comme cette série nous a tous marqué, à sa façon. J’ai l’impression qu’elle représente bien notre génération qui a connu la transition de l’homosexualité tabou vers une visibilité plus importante, symbolisée entre autres par QAF.

    J'aime

  6. moi je l’ai découverte aujourd’hui. Je n’en avais jamais entendu parler avant, je connaissais un peu la version américaine sans plus. Mais j’ai une excuse j’étais trop jeune quand c’est sortie, ahah! Maintenant ze peux voir :p !!
    je l’ai découvert grâce à une copine qui est fan de trucs « gay et yaoi », voilà.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s