Twilight
Twilight

Twilight est une tétralogie de romans de Stephenie Meyer, populaire principalement chez les adolescentes et les jeunes femmes. Le premier roman a été adapté au cinéma fin 2008, le second le sera en novembre cette année, et nul doute que les deux derniers volumes connaîtront également une version sur grand écran. Twilight se situe dans le genre contemporain-fantastique, c’est-à-dire que l’histoire se déroule dans un univers proche de celui que nous connaissons mais dans lequel existent des créatures surnaturelles, des vampires et des loup-garous pour ne pas les nommer.

Le premier roman, Twilight, est le plus classique et le plus simple – voire simpliste – de la série. Il introduit les deux personnages principaux : Isabella (dite Bella) Swan, une lycéenne de dix-sept ans et Edward Cullen, un bellâtre aussi fascinant que mystérieux. Après le remariage de sa mère, Bella quitte le soleil de Phoenix pour les nuages de Forks, une petite ville dans l’état de Washington. C’est là qu’elle rencontre le beau Edward et son étrange famille. Après un accident qui aurait dû lui être fatal mais dont elle est miraculeusement sauvée grâce l’intervention d’Edward, Bella commence à se poser des questions sur l’étrange garçon auquel elle doit la vie. Elle découvrira finalement qu’Edward est un vampire, tout comme toute sa famille. Evidemment, l’histoire ne serait pas complète si Edward et Bella ne tombaient pas follement amoureux l’un de l’autre. Tout est donc en place pour une histoire d’amour impossible. Ajoutons à cela un méchant vampire qui contrairement à la famille Cullen se nourrit de sang humain, et vous obtenez un livre classique et sans surprise.

Le deuxième roman, New Moon, est le plus lent et le plus « décalé » de la série. Le roman commence par le départ d’Edward et de sa famille après un incident qui a failli coûter la vie de Bella. Commence alors le long et lent récit de la dépression de Bella, qui ne trouvera du réconfort qu’à travers son amitié avec Jacob, un personnage secondaire du premier tome qui gagne un rôle de premier plan à partir de ce deuxième volume. Volontairement ou non, la lenteur de ce roman colle parfaitement à l’état d’esprit de Bella, dont la vie semble figée en l’absence d’Edward. Le roman réserve tout de même son lot de surprises, la principale révélation étant que Jacob Black est un loup-garou, membre d’une « meute » chargée de protéger les hommes des dangereux vampires. Même si certains passages sont à la limite du pathétique, j’ai bien aimé ce tome que j’ai considéré comme un interlude, une lente parenthèse finalement agréable à suivre.

Le troisième roman, Eclipse, est le plus riche et le plus réussi de la série. Après un premier tome un peu naïf qui nous avait plongé dans le monde des vampires, après un deuxième volume un peu plus profond et quasi-entièrement consacré aux loup-garous, ce troisième épisode de la série met en scène l’affrontement de ces deux ennemis héréditaires, personnifié par le duel entre Edward et Jacob pour le coeur de Bella. L’histoire gagne en profondeur, même si cela reste relatif, Twilight restant une série dédiée principalement aux adolescentes. C’est peut-être mon roman préféré de la tétralogie, parce qu’il utilise parfaitement les mythes autour des vampires et des loup-garous et l’antagonisme entre ces deux « familles », mais aussi parce que les personnages gagnent en complexité, qu’ils deviennent paradoxalement plus humains au fur et à mesure que le surnaturel prend le pas sur les histoires de lycéens du premier volume.

Le quatrième et dernier roman, Breaking Dawn, est le plus spectaculaire et le plus haletant de la série. Il est découpé entre trois grandes parties : la deuxième a la particularité d’avoir Jacob Black comme narrateur (on sent que l’auteur s’est fait plaisir en faisant ainsi parler un personnage dont on suppose qu’elle l’apprécie beaucoup), la première et la troisième étant relatées par Bella, comme les autres romans. L’histoire s’emballe et prend de l’ampleur. L’intensité et le suspense montent progressivement tout au long du roman, avant un dénouement plus touchant que je l’aurais cru. C’est parfois un peu brouillon, notamment à cause de la multitude de personnages qui font leur apparition dans la troisième partie, mais ce dernier roman est plutôt agréable à lire. C’est une conclusion épique, peut-être un peu bâclée, d’une saga globalement sympathique malgré quelques défauts.

Des défauts, il y en a. Le principal étant le côté moralisateur de l’histoire et de l’auteur. Tout au long de la saga, le thème du sexe et de l’abstinence est abordé de façon plus ou moins « métaphorique » avec la soif de sang des vampires et la tentation d’Edward face à Bella. C’est marrant la première fois, lassant les deuxième et troisième fois, et carrément lourd et insistant les fois suivantes … Cela ressemble trop à un plaidoyer pour l’abstinence jusqu’au mariage, et vous comprendrez aisément que ce n’est pas un thème très porteur pour moi :-)

Globalement, la saga Twilight a les défauts de ses qualités : c’est une oeuvre destinée au grand public, donc suffisamment généraliste pour être accessible par n’importe qui. J’aurais apprécié que la mythologie autour des vampires et des loup-garous soit explorée plus en profondeur, au détriment de la romance parfois sirupeuse entre Bella et Edward, dont on aura vite compris qu’ils sont faits l’un pour l’autre, sans que cela soit nécessaire d’être répété vingt fois par tome. Il faut donc lire cette saga sans a priori, sans s’attendre à découvrir un chef d’oeuvre, en accepter les défauts et espérer prendre un peu de plaisir. Malgré mes idées préconçues sur cette série, j’ai réussi à en voir le bout et à en garder quelques bons souvenirs.

Publicités

2 commentaires sur « Twilight, la tétralogie de Stephenie Meyer »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s