Entretien avec un vampire
Entretien avec un vampire

J’avais souvent entendu parler de ce film de Neil Jordan sorti en salles en 1994. C’est une adaptation du roman d’Anne Rice, un classique pour les amateurs de fantastique, considéré par certains comme une oeuvre culte.

Je ne l’avais pas encore vu jusqu’à aujourd’hui. C’est désormais chose faite, et j’ai vraiment aimé. L’intrigue est passionnante, on y retrouve des éléments forts du mythe des vampires. Que dire du casting ? Tom Cruise, Brad Pitt et Antonio Banderas dans un même film ? Bien des réalisateurs signeraient tout de suite pour avoir ce trio au générique ! Je citerai également Kirsten Dunst, alors âgée de douze ans, plutôt convaincante dans ce qui constituait sans doute son premier grand rôle au cinéma. Enfin, j’ai apprécié le mélange audacieux entre mythe du vampire et homosexualité dans les relations entre Louis, Lestat et Armand, les trois vampires masculins principaux de l’histoire.

Je n’ai pas pu m’empêcher pendant le film de faire la comparaison avec Twilight, autre oeuvre récente sur le thème des vampires. Il s’agit clairement de deux univers différents : là où Twilight s’adresse principalement à des adolescent(e)s ou de jeunes adultes avec de gentils et beaux vampires qui résistent à l’appel du sang, Entretien avec un vampire me semble plutôt destiné à un public plus adulte avec une approche plus sombre et plus pessimiste du mythe.

J’ai regardé avec beaucoup de plaisir ce film qui m’a permis de découvrir l’univers d’Anne Rice que j’ai maintenant envie de connaître plus en profondeur (l’univers, pas Anne Rice !).

Publicités

10 commentaires sur « Entretien avec un vampire »

  1. Le film est franchement bien, mais la suite en romans (Lestat le vampire et la rine des damnées) est absolument génial.
    C’est là qu’on ce rend compte que Louis est un chouineur de première et que Lestat est beaucoup plus complexe qu’il ne le pensait (Armand lui quelque soit l’époque mérite des claques!)

    J'aime

  2. @Raka : Ah bon, tu t’es ennuyé devant ? Le rythme est pourtant haletant, il y a peu de temps mort. Qu’est-ce qui ne t’a pas plu ?

    @Poulpy : Avant que tu ne postes ce commentaire, je me disais déjà que Lestat est le personnage le plus intéressant du film. Je suis impatient de lire les romans pour en apprendre plus sur lui, et l’apprécier encore plus !

    J'aime

  3. Nan mais je crois que j’ai jamais été très vampire aussi, ils font partie des monstres du bestiaire fantastique qui ne m’attirent pas beaucoup. Bon j’ai aimé Morse pourtant, mais je sais pas … L’histoire m’accrochait pas plus que ça quoi. Même si j’avais bien aimé Kirsten Dunst dedans, bien flippante ^^

    J'aime

    1. Forcément, comme je suis fasciné par les vampires (leur rapport à l’immortalité, surtout), ce film était fait pour me plaire. Dans ton cas, si effectivement le mythe des vampires n’a jamais été ton truc, je comprends que tu tu sois ennuyé.

      J'aime

  4. Ralala mais non! On ne peut pas comparer Anne Rice et Twilight! C’est comme si on comparait … heu… ben un truc vachement bien avec un truc vachement niais!
    Mais étant donné ta récente entrée dans le monde d’Anne Rice, on te pardonne (enfin je te pardonne hein, parce que bon, c’est quand même moi toute seule qui parle là…)
    Comme Poulpy, je conseille très fortement la suite! Bien que après La Reine des Damnés je trouve que ça se dégrade quelque peu… Mais celui là vaut à lui seul de mettre le nez dans la série! (Par contre le film heu… je pense que tu peux éviter aussi. Pas qu’il soit nul, mais bon, c’est pas du grand cinéma quoi…) Oh et oui! Armand mérite tout le temps des claques, c’est bien vrai!
    Si les histoires de sorcières te branchent aussi, il y a sa Saga des Sorcières. Le premier est vraiment bien, les autres un peu moins, mais dès le 4e tome on y retrouve les Vampires.

    J'aime

  5. Je trouve également qu’après le livre la reine des Damnées, les chroniques des vampires d’Anne Rice sont beaucoup moins intéressantes.

    Quant aux films, si ce premier opus de Neil Jordan a tout d’un grand film (mon avis ici http://blog.vampirisme.com/vampire/?177-jordan-neil-interview-with-the-vampire-1994), la suite avec Alyah dans le rôle d’Akasha est aussi ratée que risible (http://blog.vampirisme.com/vampire/?178-rymer-michael-queen-of-the-damned-2000)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s