J’ai découvert la série Veronica Mars par hasard en zappant sur le câble l’année dernière. J’étais tombé en plein milieu du troisième épisode et j’avais bien aimé l’intrigue et le ton de la série. La semaine suivante, j’ai regardé l’épisode suivant et c’est finalement devenu une habitude ; à quelques rares exceptions près (deux ou trois épisodes au plus), j’ai vu toute la suite de la première saison jusqu’au final que j’attendais avec impatience.

A l’époque, je n’avais pas vu le pilote de la série. Dès que j’ai pu, j’ai acheté le coffret DVD de la première saison pour réparer cette terrible injustice. C’était il y a quelques mois, j’avais regardé le premier épisode mais je n’avais pas regardé la suite, sans doute parce que j’avais d’autres occupations à l’époque. Aujourd’hui, j’ai eu envie de revoir le pilote et je ne regrette pas.

Ce pilote est un excellent épisode d’introduction et de présentation. Tout ce qui fait le charme de la série s’y trouve : les personnages, le ton, l’humour, les mystères entourant l’intrigue principale de la saison, les enquêtes ou petites affaires qui durent le temps de l’épisode. On navigue entre les les intrigues à suspense des séries policières ou à mystères et les classiques des lycées américains dans les séries pour adolescents (la jeunesse dorée et populaire, le petit nouveau qui débarque et subit le bizuthage, le gang de motards, les jeunes moins populaires exclus des soirées, etc.).

C’est une franche réussite et ça donne vraiment envie de voir la suite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s